jeudi 26 février 2015

Métro Royaume (Rorcha, 2010)

Rorcha, 2010. Composée par Gaëtan Patti et Jean-Marc Ernes. Texte de Jean-Marc Ernes.

Ce type de morceau fait partie pour moi de ces moments de grâce musicaux. La musique illustre un parfait moment de plénitude. Pour contraster, j'ai écris un texte a double lecture. Un des point de vue peut être celui d'un terroriste dans un métro (le Metro Royaume) prêt à se faire exploser sereinement car il croit qu'il va aller au Paradis comme martyr. Il observe tous ces gens qui vont mourir d'une seconde à l'autre. L'autre point de vue est celui d'un homme dans cette station de métro qui n'est qu'une représentation des limbes ou du purgatoire. Là, il observe d'autres morts et tente de comprendre ce qu'ils font là. Le terme Royaume fait donc référence au Royaume de Dieu. Ce titre figure sur le second EP de Rorcha.



C'est leur vie qui défile
Fébrile et volatile

Perdu dans cette fourmilière
Station Métro Royaume
Ils vont bientôt manquer d'air
Et personne ne pourra rien n'y faire

Il y règne une atmosphère
De frénésie, de drame
Qu'il vaut peut-être mieux taire
Nul ne pourra vraiment s'y soustraire

C'est leur vie qui défile
Un homme calme seul jubile

Autour de lui peuvent crier
Ces morts en sursis qui
Ont tous choisis d'oublier
D'attendre d'être pardonnés ou damnés

La chute est une vérité
L'ascension une autre
Aussi dur à accepter
Une inéluctable vérité
Métro Royaume éclairé

Ah si la grâce était facile
Métro Royaume serait leur asile

Certains pourront s'en aller
D'autres resteront
Peut-être une douce éternité
A l'abri le métro éclairé

De long en large marcher
Faire les cent pas
Le Métro Royaume est arpenté
Semble long jamais ne se terminer

Métro Royaume tout défile
Dans Métro Royaume hors d'une ligne

Perdu dans cette fourmilière
Station Métro Royaume
Ils vont bientôt manquer d'air
Et personne ne pourra rien n'y faire
Métro Royaume manque d'air

Aucun commentaire:

Publier un commentaire