jeudi 26 février 2015

Cobra Verde (Rorcha, 2010)

Rorcha, 2010. Composée par Gaëtan Patti et Jean-Marc Ernes. Texte de Jean-Marc Ernes.

Rorcha change de batteur. A l'arrivée de Yoni, une nouvelle dynamique s'installe instantanément. Cobra Verde en est la plus belle illustration. Au départ, c'est un des noms refusé pour le groupe. Il trouve son origine dans le film du même nom de Werner Herzog en 1987 avec l'incroyable Klaus Kinski. Ce texte illustre la vie de ce personnage trouble et malfaisant.



Quel drame le dictât de l'âme sur le héros 
Jamais ne peux se conduire comme un salaud 
Quel drame la trame mélodrame va crescendo 
Cobra Verde noie son ego dans un bistro 

Il ne peut perdre de temps
Sortir de son carcan 
Et son bétail crevant choisissant 
De devenir un tyran un forban 

Doux Brésil doux Brésil 
Je te nourris d'un bétail humain 
Si fragiles oui si fragiles 
Je traite toutes les femmes comme des catins 

Cobra Verde le brésilien était paysan 
Avant vendant et maintenant flagellant 
Traitant des noirs innocents pour un roi décadents 
Engrossant les trois filles du planteur c'est répugnant 

Féroce efficacité
Esclaves bien dressés 
Cobra Verde envoyé en Afrique 
Pour pouvoir capturer 
Des nègres à opprimer
Des nègres à torturer 
Leur sang sur la terre du Brésil 
Versé par ce chien de Cobra Verde 

Doux Brésil doux Brésil 
Je te nourris d'un bétail humain 
Si fragiles oui si fragiles 
Je traite toutes les femmes comme des catins 

Doux Brésil doux Brésil 
Je t'ai nourrit d'un bétail humain 
Si fragiles oui si fragiles 
Je suis enchaîne à mon propre destin 

Quel drame le dictât de l'âme sur le salaud 
Jamais ne peux se conduire comme un héros 
Quel drame la trame mélodrame va crescendo 
Cobra Verde noie son ego dans un bistro
Un bistro pour mégalos 

Doux Brésil doux Brésil 
Je t'ai nourrit d'un bétail humain 
Si fragiles oui si fragiles 
Je suis enchaîne à mon propre destin

Aucun commentaire:

Publier un commentaire