lundi 3 décembre 2012

Haine collatérale (D.Majiria, 2009)

D.Majiria, 2009. Composée par Gaëtan Celi, Jean-Marc Ernes et Gilles-Antoine Henin. Texte de Jean-Marc Ernes.

Ce texte joue sur une certaine ambiguïté. L'histoire est celle d'un homme qui se fait dragué par une superbe "bombe". Il se laisse tenter et cet adultère détruit toute sa vie. La vengeance, c'est celle de la femme. Les lieux, c'est ceux où ils se sont envoyés en l'air, etc. Pourtant à la première lecture, on pourrait penser qu'il s'agit d'un texte sur le terrorisme. Le terrorisme sexuel alors. La démarche est assez proche de celle de Jeux dangereux.


Je suis victime d'un attentat
Une bombe s'explose et détruit tout vit autour de moi
Mais qu'est-ce que je foutais là
Innocente victime touchée et marquée par des éclats
Aux armes citoyens venons-en aux mains

La douleur ne sera pas
Aussi forte que celle de ceux qui se vengerons bien au delà
Et pour la prochaine fois
Prendront-ils un hôpital un temple une école un sauna

Martyriser ou tourmenter
Nul combat ne peut cesser
Tire coup pour coup escalader
Un mont bestial aux limites sans fin et sans sommet

Aux armes citoyens venons-en aux mains
Par tous les moyens forniquons sans fin

Je suis victime d'un attentat
Une bombe s'explose les draps eux ne s'en souviendront pas
Son nom c'était quoi déjà
Peu m'importe ce qui compte c'est qu'elle ne te ressemble surtout pas

Aucun commentaire:

Publier un commentaire