samedi 17 novembre 2012

Crimes de mémoire (D.Majiria, 1999)

D.Majiria, 1999. Composée par Philippe Pironet, Gaëtan Celi et Jean-Marc Ernes. Texte de Jean-Marc Ernes.

Voici un morceau joué très rarement par D.Majiria dont l'intro n'est pas sans rappeler l'outro de Meha d'Arkham Meha. Intro qui servit d'intro aux premiers concerts de D.Majiria où je scandais "D.Majiria". Le texte est une vision onirique de notre incapacité de nous souvenir des crimes perpétrés par nos semblables au cours des siècles. Le crime contre l'humanité devenant un crime de mémoire.


Crimes de mémoire
Je descends d'un gratte-ciel en pourfendant le ciel
D'une lame moins longue que l'éternité qui gronde
Que la colère des larmes la colère bestiale la colère de toutes nos armes
Pourfende l'espoir l'espoir qui nous reste pour consoler nos crimes de mémoire

Crimes de mémoire
Crimes de mémoire futurs ou passés
Crimes de mémoire intimement liés
Crimes de mémoire pour l'éternité
Nos erreurs passées et dépassées aiment se répéter

Se répéter toujours fatigué faire toujours pareil je pourfends le ciel
D'une lame plus belle que le soleil lui-même

D'une lame beaucoup plus longue
Que l'âme éternelle qui gronde
Qui pensait croire se venger
De la colère des armes les origines de nos larmes

L'ombre de nos pensées
Déchirées et malmenées
Par tous ces esprits vengeurs
Qui n'ont dans leur coeur que colère et rancoeur

Pour ne jamais pardonner
Ils ne pourront jamais aimer
Je les pourfends comme le ciel
Mon glaive froid écrase toute leur haine

J'effectue une saignée
Je récolte leur bonté
Je les aide à retrouver
Leur tendresse cachée au fond de l'éternité

Remplie d'ouverture
De souvenirs en boutures
Remplie de rancune
Remplie de rancune
Remplie de lacunes
Est-ce ça un crime de mémoire

Aucun commentaire:

Publier un commentaire