dimanche 25 novembre 2012

La Route du Paradis (D.Majiria, 2003)

D.Majiria, 2003. Composée par Gaëtan Celi, Bruno Moës et Jean-Marc Ernes. Texte de Jean-Marc Ernes.

Ce texte est inspiré d'un passage du film "C'est arrivé près de chez vous", lorsqu'après quelques déboires les compères se retrouvent sur une route qui longe un bois mais aussi de la série "La Quatrième dimension" et emprunte son titre à une autre série. Un homme conduit la nuit ivre. Il fait un accident en voulant éviter ce qu'il croit être un ange. Lorsqu'il reprends ses esprits, il ne sait pas bien si il est mort ou vivant. Tout se mélange dans sa tête. Cet ange semble incarner ses incertitudes. Cette compo avait beaucoup de succès en live.


La route du Paradis
Las et lassé des routes parcourues
Stoppé des fars de voitures étendu
Éclairent un ange au milieu de la route
Délire morbide provoqué par mes doutes

Écrasé comme un flanc étendu sur le sol

Désir suicide son sang qui colle au sol
Amorphe livide les vapeurs de l'alcool
Je suis saoul sur cette immonde autoroute
Lumière la haut âme d'ange que je dégoûte

Choc lumière épurée voir jaillir l'énergie
Dans une immense pureté renaissance de la vie
Choc lumière épurée une bonne dose de folie

Dans une nuit cendrée de sang au détour d'un virage
L'ai-je vraiment écrasé cet ange qui traînait sur cette sombre route
Pourquoi la forêt tournerait-elle autour de autour de lui
Je suis lassé par ses tourments et par mes pleurs

Alors je reprend le volant
Le laissant là
Mais au virage suivant
Je recroise sa route
J'écrase les doutes
Je recroise sa route et
J'écrase mes doutes

Ferveur humeur je continue mon chemin
Les états d'âmes je les laisse aux autres crétins
J'avance je fonce sur cette éternelle route
Je ne m'occupe plus de mes doutes de nos doutes

Vitesse j'agresse je n'ai pas le temps de freiner
Trop tard connard je l'ai encore écrasé
Ce pauvre ce chiant ce putain d'ange de la route
Je freine je traîne il me rappelait tes doutes

Choc lumière épurée voir jaillir l'énergie
Dans une immense pureté renaissance de la vie
La route du Paradis

Aucun commentaire:

Publier un commentaire